ViewPoint France

Applications

Biosurveillance de la qualité de l'eau

Applications et success stories

ToxMate a fait ses preuves dans le cadre de différentes applications.

STEP Urbaines

Applications :
En fin de traitement, avant rejet dans le milieu naturel, pour détecter le risque de toxicité.
En amont et/ou aval d’un dispositif de traitement tertiaire pour en évaluer la performance

Success Stories :
– Des preuves de concept ont été réalisées sur le hall expérimental de la Feyssine, sur la STEU des Bouillides.
– Dans le cadre d’un projet porté par le Grand lyon,  SAUR R&D et co-financé par l’AERMC, deux ToxMate ont été installés pour mesurer la performance d’un dispositif d’abattement de micropolluants sur le site. Les ToxMate ont permis d’évaluer en temps réel la qualité de l’eau, là où les analyses chimiques nécessitent plusieurs jours, voire plusieurs mois. 
De plus, des événements, confirmés a postériori, ont été détectés en temps réel, alors que les mesures de contrôle classiques n’ont pas permis de déceler d’anomalie.

STEP industrielles

Applications :
En sortie de STEP, avant rejet dans le milieu, pour détecter le risque de toxicité

Success Stories :
Dans le cadre d’un projet de démonstration de la technologie co-financé par l’Agence de l’Eau Rhône, Méditerranée, Corse (AERMC), et avec l’aide de la Commission Européenne (SME Instrument H2020), ToxMate est testé sur quatre sites industriels appartenant à différents secteurs d’activité : agro-alimentaire, textile-teinturerie, traitement de surface et chimie.
Toxmate a prouvé sa capacité à détecter des événements là où les analyses chimiques ne permettent pas un diagnostic satisfaisant (part biodisponible, effets cocktails, temps de réponse…)

Usines de potabilisation

Applications :
En amont, pour la surveillance de l’eau prélevée en rivière avant traitement
En aval de différentes étapes de traitement, pour en évaluer la performance

Success Stories :
Dans le cadre du projet européen (SME Instrument H2020), une station de biosurveillance a été installée sur un site de potabilisation permettant de contrôler en temps réel la qualité globale d’une eau de rivière avant traitement. L’objectif est de vérifier sa bonne qualité tout au long de l’année. Au cours des 14 mois d’analyse, le dispositif sera connecté à différentes étapes de traitement (décantation, charbon actif, etc.) afin de mesurer les bonnes performances de traitement en dynamique. Pour répondre à ce marché, dont les potentiels de niveaux de contamination chimique des eaux sont beaucoup plus faibles, la sensibilité de l’outil sera augmentée et vérifiée par des tests en laboratoire et sur site.